Accès Durable à une Alimentation Saine et NutritiveArticles RécentsBlogs

— PROMOUVOIR UNE ALIMENTATION SAINE ET EQUILIBREE DANS LE DEPARTEMENT DE RUFISQUE : LE PROGRAMME AMOPAR EST LANCE

La mise en œuvre du Programme « Appui à la Mise en Œuvre du Plan Alimentaire du département de  Rufisque » (AMOPAR), assurée par le GRDR et CICODEV, en partenariat avec le Conseil Départemental de Rufisque, est effective, avec la cérémonie officielle de lancement qui s’est tenue à la Salle des Fêtes de la Mairie de Rufisque.

Cet événement a enregistré la participation de plusieurs organisations de femmes mais aussi de conseillers municipaux, maraîchers,  producteurs, représentants des parents d'élèves, personnel des services techniques, associations de consommateurs  et membres d’organisations communautaires de base.

L’objectif d’AMOPAR est de contribuer à la mise en œuvre d'une politique alimentaire durable dans le département, à travers le plaidoyer, la formation et l’accompagnement des acteurs du département.

Outre la structuration du secteur de la transformation agroalimentaire, ce projet intègre un volet important lié à la mise en place de cantines scolaires dans plusieurs établissements, tenant compte du besoin impérieux de lutter contre la vulnérabilité croissante chez les enfants scolarisés, en contribuant à leur bonne alimentation, gage de réussite scolaire. 

Présidée par M. Daouda CORREA, Adjoint au Maire de Rufisque, la séance a permis aux participants de mieux connaître le programme, à travers les interventions et présentations du GRDR et de CICODEV, mais aussi d’échanger sur diverses questions telles que les modalités de mise en œuvre ( choix des écoles bénéficiaires notamment), le rôle central des femmes dans le processus, les questions foncières, le système d’approvisionnement en eau,  les pratiques agricoles, la question du financement, etc.

Le Maire de Rufisque, annonçant une forte implication de la ville dans ce processus, du fait d’un besoin crucial en écoles performantes, a suggéré la création future, de salles polyvalentes, pour des activités telles que la restauration des enfants, lors de la construction d'écoles.

La particularité de ce programme est qu’il compte impulser et créer une gouvernance ouverte et participative du système alimentaire, à travers la création d’une instance représentative de toutes les catégories d’acteurs. L’objectif étant de mettre en cohérence et renforcer l’efficacité dans la mise en œuvre du Plan Alimentaire Territoriale (PAT), pour une alimentation saine et durable dans la localité.

 

Amadou KANOUTE, Directeur de CICODEV, a souligné pour sa part que l’impact de ce programme s’inscrira à plusieurs niveaux. Le département ayant une vocation originelle horticole, la cuisine centrale sera le réceptacle des produits issus de cette zone, au-delà, ayant une façade maritime importante, les pêcheurs du département pourront se retrouver dans le programme. M. KANOUTE a également rappelé le caractère territorial du programme mais aussi son inclusivité, du fait qu’il permettra à tous les acteurs : les producteurs, les transformateurs, les consommateurs, mais aussi les collectivités territoriales, de s’unir et de mener un combat en toute synergie, contre la vulnérabilité alimentaire.

Aimez et suivez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *