Accès Durable à une Alimentation Saine et NutritiveArticles RécentsBlogs

Visite à la Ferme Ecole agro-écologique Kaydara : découverte d’un potentiel à forte valeur ajoutée

Située au village de Keur Samba Dia dans la Commune de Fimela, région de Fatick, la Ferme école agro-écologique de Kaydara a accueilli l’équipe de CICODEV Afrique, le 28 Mars 2019, le temps d’une journée d’immersion qui leur a permis de découvrir le volet pratique de l'agro-écologie.

La promotion et la diffusion des bonnes pratiques agro-écologiques pour une agriculture et une gestion durable des ressources naturelles est une des composantes principales du programme prioritaire de CICODEV : Accès Durable à une Alimentation Saine et Nutritive. Cette mission s’aligne sur la vision de l’organisation qui œuvre pour « un monde où les décideurs et les citoyens sont conscients de l’impact de leurs choix de consommation et modes de production sur la pauvreté, l’environnement et le développement durable …et agissent en conséquence ».

La ferme Kaydara est l’initiative d’une personne au profil remarquable : M. Gora NDIAYE, qui, autodidacte,  totalise 25 années d’expérience en pratique agro-écologique et a assuré différentes fonctions d’animateur et d’accompagnateur en Gestion de projet, avec un focus sur les ONG.

C’est en 2003 qu’il a créé la ferme, avec la plantation du 1er arbre. En 2006, la ferme est devenue un centre de formation, qui, après une décennie de recherche-action, travaille avec les communautés et les Collectivités Territoriales. Celles-ci y envoient des apprenants qui, après une formation, retournent appliquer dans leurs communautés les techniques agroécologiques acquises, créant ainsi des emplois pour les jeunes et protégeant les sols de leurs terroirs. A l’heure actuelle, la ferme est considérée comme un modèle au Sénégal et en Afrique.

Des techniques modernes  pour la régénération et la fertilisation des sols

L’initiateur de la Ferme Ecole agro-écologique de Kaydara a su transformer des terres abandonnées et considérées comme stériles en des espaces de production agricole intégrée et prospère en utilisant des techniques agroécologiques de régénération et d’entretien des sols. En effet, l’utilisation de techniques agroécologiques telles que, le compost, le paillage, les engrais verts, la technique de la rotation, les fumures recyclées, la plantation d’arbres fertilitaires comme les titonias, leucaenas, vétivers, les cocotiers qui fixent le sable et retiennent l’eau et la jachère sont des pratiques qui ont été déterminantes dans la gestion et la restauration de la fertilité des sols

Fertilisant organique à base de copeaux d’arachide, fumure, herbe, paille

Différentes activités pour un renforcement de capacités locales dans le secteur agricole

La principale activité de la ferme concerne le transfert de connaissances à travers la formation des communautés sur les pratiques agro-écologiques (restauration, régénération et fertilisation des sols). Les bénéficiaires des formations terminent leur formation avec un capital végétal (papaye, oignon, maraîchage, agrume, cocotier), un capital animal avec l’acquisition d’un mouton et d’un couple de volailles ainsi que des compétences techniques en mécanique et en bâtiment avec la construction de puits.

Leurs semences bio proviennent du Benin, de Songhai, et de la foire de Djimini car le manque de personnel constitue un frein pour la mise en place d’un champ semencier au sein de la ferme.

Une vue sur la ferme Kaydara

Visite de terrain avec les bénéficiaires de la ferme

L'équipe a visité 2 champs dirigés par 2 jeunes de la commune de Fimela formés et accompagnés par la ferme Kaydara. Une visite qui nous a permis de comprendre la biodiversité de l’agroécologie à travers l’élevage, le maraîchage et la combinaison « légumes  et arbres » pour gérer l’arrosage.        

  

Plantations de papaye

Maraichage

Combinaison plantation d’arbre et menthe

Cri de cœur de M. Gora Ndiaye, Initiateur de la ferme

Les échanges avec le Directeur de la ferme, M. Gora Ndiaye, et son adjointe, Mme Josette Loukianoff, ont permis de découvrir la dimension éthique de l’enseignement transmis.

L’objectif est de former et transmettre : les jeunes sont appelés à devenir leaders de développement de leur village. Le fonctionnement de la ferme est un modèle d’inclusion sociale. Il repose sur l’essaimage de pratiques qui respectent les valeurs ancestrales présentes dans la symbolique du conte « Kaydara » où le Savoir prévaut sur l’Avoir et le Pouvoir (Conte initiatique peul transmis par Amadou Hampaté Bâ).

                           SEUL  EST  VAINCU  CELUI  QUI  RENONCE    (Paulo Coelio )            

C’est la formule magique adoptée à KAYDARA

Raphael Issa DIOUF, Elève de la Ferme Ecole en 2016

Monsieur Ndiaye a émis quelques idées pouvant favoriser le développement de l’agro-écologie au Sénégal tels que :

  • Le renforcement technique et financier des jeunes issus de la ferme afin qu’ils soient des modèles de réussite dans le domaine de l’agro-écologie (acquisition de charrettes, de matériels…) ;
  • La création d’emplois pour les jeunes et les femmes via l’agroécologie en impliquant davantage cette catégorie sociale dans le travail de la terre et la diversité des activités économiques ;

Le renforcement de l’existant avec les organisations de producteurs œuvrant dans le domaine de l’agroécologie afin d’avoir plus de synergies entre leurs activités et celles de la ferme

Discussion de l’équipe de CICODEV avec M. Gora NDIAYE et Mme Josette Loukianoff à la ferme Kaydara

Cette journée s’est terminée autour d’un plat entièrement réalisé à base de produits locaux. Une collaboration fructueuse avec la Ferme a été discutée concernant l’accompagnement des communautés pour le reverdissement de leurs terres via des techniques agroécologiques. L’équipe remercie la ferme pour son accueil chaleureux et espère concrétiser cette collaboration dans un futur proche.

Mme Khady Thiane NDOYE _ Chargée de programme Accès Durable à une Alimentation Saine et Nutritive

Mamadou MBALLO _ Chargée de projet Gouvernance foncière

Aimez et suivez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *