07 octobre 2016

Couverture maladie universelle : CICODEV détecte des failles

1027

La Cicodev a publié, le vendredi 30 Septembre le rapport sur l’ «Effectivité de l’enrôlement et de la prise en charge des ménages bénéficiaires des bourses de sécurité familiale dans les mutuelles de santé communautaires dans le cadre de la Cmu». Plusieurs recommandations ont
été dégagées par le directeur exécutif Amadou Kanouté et Cie.

01 Octobre 2016. «Effectivité de l’enrôlement et de la prise en charge des Ménages bénéficiaires des bourses de sécurité familiale (Mbbsf) dans les
mutuelles de santé communautaires dans le cadre de la Cmu.» C’est le titre de l’enquête, qui a été menée par l’Institut panafricain pour la citoyenneté, les consommateurs et le développement (Cicodev) entre juillet et août 2016. Hier, les résultats du rapport ont été rendus publics au cours d’une conférence de presse. L’enquête de la Cicodev relève plusieurs «manquements» dans la mise en œuvre de la Cmu. Elle soutient que 87 % des ménages enrôlés ne participent pas aux réunions de Conseil d’administration, de bureau exécutif et de comité de contrôle de leur mutuelle.
Selon toujours les données du travail réalisé par Amadou Kanouté et ses camarades, il s’avère que 78,4% des Mbbsf consultés ne sont pas encore enrôlés dans une mutuelle de santé. D’après le directeur exécutif de la Cicodev, «dans 84, 0%  des communes visitées, les Mbbsf ne sont pas encore enrôlés dans les mutuelles de santé car dans 36% des communes visitées, la subvention ciblée n’est pas encore reçue par les mutuelles, source de difficulté des mutuelles».  Avant de poursuivre : «La plupart des ménages enrôlés (67,0%) ont sollicité leur mutuelle 1 à 3 fois depuis leur enrôlement, 33, 0 % d’entre eux l’ont sollicité 4 à 6 fois, 58, 0% des ménages soit plus de la moitié des ménages ayant sollicité les services et prestations de leur mutuelle ont déclaré en être totalement satisfaits, 33, 5% disent satisfaits, seulement 8,5% ont déclaré n’avoir pas été pas du tout satisfaits des services.»
La mise en place d’un système d’actualisation régulière des carnets de santé afin de pouvoir prendre en charge les enfants nés après l’enrôlement des ménages bénéficiaires de la bourse de sécurité familiale, la mise à disposition des mutuelles de santé la subvention ciblée à temps sont entre autres les recommandations sorties du rapport. Cette campagne dénommée «pérennisons la Cmu» vise la vulgarisation de la Cmu et son appropriation par les populations,
l’adoption d’une loi pour institutionnaliser la Cmu, le financement adéquat et pérenne de la santé, la mise en place d’un programme prioritaire cohérent et intégré par l’Etat pour la prise en charge sanitaire et nutritionnelle de la mère et de l’enfant. Cet observatoire sur la Cmu a été déroulé à Dakar ville, Dakar banlieue, Falick, Saint-Louis, Kébémer Commune, Diokoul, Ndiawrigne, Tambacounda, Kédougou, Kolda et Ziguinchor.

Source: Par Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - www.lequotidien.sn

Le Bureau

CICODEV Africa

L'Institut Panafricain pour la Citoyenneté, les Consommateurs et le Développement.

  • +221 33 865 05 01 (9:00 - 18:30 GMT)
  • BP: 24345
  • CP: 12300 Ouakam 
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 4, Route de l'Aéroport
  • Yoff
  • Dakar - Sénégal

Suivez-nous