04 mars 2016

Sécurité alimentaire : Lancement de programme du système alimentaire territorial durable et lutte contre la malnutrition dans la région de Dakar (SADMAD) Featured

1146

Le jeudi 3 mars s’est tenue l’atelier de lancement du programme SADMAD (système alimentaire territorial durable et lutte contre la malnutrition dans la région de Dakar). Un programme mis en œuvre par le GRDR-migration citoyenneté développement, CICODEV Institut Panafricain pour la Citoyenneté, les Consommateurs et le Développement et enfin le conseil départemental de Rufisque. L’atelier visait  d’une part à informer une grande diversité d’acteur sur le contenu du programme SADMAD et d’autre part partager les connaissances et expérience sur la situation des exploitations familiales agricole de la région.

Depuis plusieurs années le gouvernement sénégalais met en avant le consommer local. Divers acteurs soulignent la nécessité de renforcer la transformation alimentaire pour améliorer la valeur ajoutée des produits locaux mais les organisations de transformateurs se heurtent à de nombreuses contraintes qui freinent leur développement et limitent la consommation des produits locaux. Les produits forestiers non ligneux, notamment le fruit du baobab et le jujube, possèdent de très grandes qualités nutritives mais nombreux sont les consommateurs qui ignorent la valeur de ce produit.

Le projet SADMAD a été conçu pour répondre à l’ensemble de ces préoccupations. Il vise à renforcer la résilience des populations en situation de vulnérabilité alimentaire dans la zone périurbaine de Dakar par la mise en place de ces systèmes alimentaires durables et la promotion de produit locaux  à haute valeur nutritive.

Pourquoi la région de Dakar?

La région de Dakar qui concentre 25% de la population nationale sur seulement 550 km², est un territoire très contrasté . Si les statistiques régionales sont globalement meilleures que dans le reste du pays, elles dissimulent des situations de pauvretés et d’insécurité alimentaire très préoccupantes.

La régions de Dakar est celle qui compte le plus de pauvres en valeurs absolue et les inégalités sociales y sont très importantes, en particulier dans la zone périurbaine de Dakar . Un enfant sur deux arrive à l’école sans prendre de petit-déjeuner et un enfant sur trois souffre de carences en vitamines et minéraux. Malgré de fortes vulnérabilités alimentaires, le taux de couverture des écoles publiques élémentaires en cantines est de 1,7%.

La grande majorité des exploitations agricoles est concentré dans le département de Rufisque. Cependant cette agriculture péri-urbaine apparaît particulièrement menacée. Selon les prévisions de l’ANSD, la population dépassera les 4 millions d’habitants en 2021 soit 1,6 fois la population actuelle.

Pourtant ces exploitations familiales contribuent à l’alimentation des villes, à la création d’emplois et à la préservation des espaces verts. Il apparaît donc nécessaire de les sécuriser et de les soutenir pour qu’elles puissent répondre de manière efficace et durable aux besoins des consommateurs urbains.

Les activités du programme SADMAD

Le projet SADMAD compte mettre en place plusieurs activités.

- L’approvisionnement des cantines scolaires en produits locaux. Quatre cantines scolaires seront approvisionnées par des producteurs et transformateurs agricoles de la région de Dakar.

- La mise en place des micro-jardins et la promotion d’une alimentation saine. Cette activité consiste à initier les élèves à la technique de culture sur table.

- La valorisation des produits locaux. Elle consistera à réaliser une  étude sur les habitudes alimentaires  de la population. Parallèlement des analyses seront effectuées pour comparer les valeurs des produits locaux et des produits industriels de grande consommation.

-Enfin soutenir les exploitations familiales. Le projet produira des connaissances sur les forces et faiblesses du système alimentaire du département de Rufisque et sur le rôle des exploitations familiales de la région de Dakar dans l’alimentation des citadins.

En somme le projet SADMAD consiste à promouvoir les produits locaux dans la restauration scolaire et à soutenir les exploitations familiales de la région de Dakar. Le programme va durer 3 ans et va être géré par le GRDR, l'ONG CICODEV et le conseil départemental de Rufisque:

Le coût  global de financement du projet s’élève à hauteur de 260 millions de f CFA. Un projet financé avec l’appui de l’union européenne, du Cfsi et de la fondation de France.

Source: www.senenews.com

Cliquez ici pour télécharger la plaquette du programme

Le Bureau

CICODEV Africa

L'Institut Panafricain pour la Citoyenneté, les Consommateurs et le Développement.

  • +221 33 865 05 01 (9:00 - 18:30 GMT)
  • BP: 24345
  • CP: 12300 Ouakam 
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 4, Route de l'Aéroport
  • Yoff
  • Dakar - Sénégal

Suivez-nous